ACTUALITÉS

Plongée souterraine – Record du monde à 286 mètres

Cette plongée souterraine au coeur du gouffre de Font Estramar dans les Pyrénées-Orientales, Xavier Méniscus l’imaginait et s’y entraînait depuis des mois… Il ne lui aura fallu que 22 minutes pour descendre à 286 mètres et battre le record de plongée souterraine jusque-là détenu par un plongeur d’origine portugaise, Nuno Gomes, descendu à 283 mètres dans la grotte de Boesmansgat en Afrique du Sud.


Xavier Meniscus plongée souterraine
Photo © Xavier Méniscus

Le record mondial de plongée souterraine est français !

Le 30 décembre dernier, Xavier Méniscus, quinquagénaire originaire de la Drôme, ancien plongeur de l’armée et scaphandrier professionnel, descendait à 286 mètres de profondeur. Il bat ainsi de 3 mètres le record de plongée spéléo détenu par Nuno Gomes depuis 1996. Une immersion dans un monde hostile, sombre et silencieux

Jamais personne n’avait encore osé s’y aventurer…

C’était sa quatrième plongée dans le labyrinthe souterrain de Salses le Château. Depuis des années, Xavier Méniscus s’entraîne physiquement (mais aussi psychologiquement) de façon très intensive car il sait que plusieurs explorateurs y ont laissé leur vie… Il explore ce gouffre, descendant une première fois jusqu’à 248 mètres en 2013 puis 262 mètres en 2015. Il lui faudra ensuite attendre une nouvelle tentative, en juin 2019, pour découvrir une salle souterraine qui semblait être le fond du gouffre. Mais… Une étude plus poussée des relevés laissait à penser qu’une galerie continuait à descendre. Une galerie où personne n’avait encore osé s’aventurer


Plongée souterraine record du monde
Photo © Xavier Méniscus

Une plongée souterraine des plus extrêmes

Cousteau parlait de monde du silence pour la plongée en mer, la plongée spéléo, c’est encore pire…

Xavier Méniscus

Cette expédition est devenue un fantasme pour nombre de spéléologues. Elle se fera dans des conditions extrêmes où tout doit être mis en sécurité : un fil d’Ariane suit le plongeur dans le long tunnel parfois très étroit, froid, sombre et silencieux et dans la suite de cavités où il faut éviter de se perdre



22 minutes pour plonger, 10h30 pour remonter !

Je me suis dit “On savourera quand on sera sorti »

Xavier Méniscus

Une fois arrivé à 286 mètres de profondeur, il lui faudra attendre 10h30 pour savourer son record. C’est le temps des paliers de décompression pour remonter en toute sécurité. Une remontée assurée également par la présence de membres de son équipe à chaque palier.


Photo © Xavier Méniscus

Un record qui permet d’en apprendre plus sur ce gouffre

Outre le record, que Xavier Méniscus ne cherchait pas forcément,  l’objectif de cette plongée souterraine était également de permettre d’explorer les réseaux souterrains. Un tiers des ressources d’eau douce de la planète se trouvant sous terre, il est important d’en étudier la topologie, d’en apprendre plus sur ses ressources en eau ainsi que sur la biodiversité .


Photo © Xavier Méniscus

Lors de son exploration souterraine, Xavier Méniscus a découvert un nouveau puits dans le gouffre de Font Estramar. Tradition oblige, il devra lui trouver un nom !

Source Midi Libre

Vous aimez ? Partagez !

Commentaire